WIKILEAKS

Wikileaks. Conversation avec un insider

 

Liberté d’information

Nous avons le droit de critiquer sans peur le gouvernement

WIKILEAKS | Joseph Paris

Wikileaks. Conversation avec un insider

Liberté d’information | Chelsea Manning

Nous avons le droit de critiquer sans peur le gouvernement

 

Envoyer un message d'espoir et de fierté pour toute l'Europe.

«La dignité du peuple grec devant le chantage et l'injustice sera d'envoyer un message d'espoir et de fierté pour toute l'Europe.» a exprimé Alexis Tsipras dans une allocution télévisée hier (vidéo en grec avec sous-titres anglais). «Les décisions récentes de l'Eurogroupe et la BCE ont un seul objectif : tenter d'étouffer la volonté du peuple grec. Ils ne réussiront pas. [..] Tout le contraire va se produire : le peuple grec va se tenir ferme avec encore plus de détermination.»

Référendum en Grèce : la question posée.

On connait la question exacte qui sera posée au peuple grec dimanche prochain :

«Faut-il accepter le contrat proposé par la Commission Européenne, la Banque Centrale Européenne, et le Fond Monétaire International, tel qu'il a été présenté lors de l'Eurogroupe du 25 juin 2015 et composé par deux parties qui font ensemble leur unique proposition ?

Le premier document est intitulé "Réformes Pour L'achèvement Du Programme En Cours Et Au-delà" et le second "Analyse Préliminaire d'une Viabilité de la Dette".

NON- Ne Pas Accepter

OUI - Accepter »

La Grèce ne se laisse pas faire.

En janvier dernier, nous portions nos regards optimistes sur l'élection de Syriza. Depuis, nous avons eu quelques doutes, il faut l'avouer, mais sa capacité de résistance force le respect. Il vient d'annoncer soumettre au référendum la proposition des institutions européennes. «Leur but est l’humiliation de tout un peuple. [..] La Grèce, qui a vu naître la démocratie, doit envoyer un message de démocratie retentissant. [..] L’Europe est la maison commune de nos peuples, une maison qui n’a ni propriétaires ni locataires.» - Discours complet ici.

« l'homme interpellé est bien connu des services antiterroristes »

Après l'attentat en Isère, il y en a certains comme Eric Ciotti (député Les Républicains) qui se précipitent pour fanfaronner que «ce nouvel attentat confirme l'impérieuse nécessité du projet de loi renseignement». Sauf qu'on sait désormais que le suspect était déjà «connu des services antiterroristes» et on voit avec quelle efficacité les services en question ont déjoué cet attentat... Entre décapitations réelles et parlementaires qui perdent tête, l'ensemble fait un monde qui ne veut pas nous laisser vivre notre non-violence.

La loi sur le renseignement définitivement adoptée.

Après un premier vote à une écrasante majorité à l'Assemblée Nationale, puis la même chose au Sénat, la loi installant une NSA à la française était de retour à l'Assemblée aujourd'hui, et a été adoptée à main levée par une large majorité des députés présents. Ceci en plein scandale #FranceLeaks avec en prime un amendement supplémentaire du gouvernement pour dissuader les éventuels lanceurs d'alertes français. Pendant ce temps Julian Assange était au 20h de TF1, et annonçait d'autres révélations à venir, «plus importantes politiquement».

Comment empêcher une déportation ! La résistance est possible !

Un court-métrage de 15 minutes explique très brillamment la procédure d'urgence pour s'opposer à une déportation quand elle emprunte le même avion que vous : à voir absolument !  Personne n'est illégal, la résistance est possible !

Wikileaks, la NSA, et les écoutes de l'Élysée.

Alors la NSA a mis sur écoute les trois derniers présidents français ? En ayant en mémoire ce que disait Snowden récement, un ami fait remarquer sur Twitter qu'être sur écoute est aussi « un privilège, surtout quand on a rien à dire ». Le vrai scandale est là ; aujourd'hui tout le monde est sur écoute mais seuls ceux qui n'ont pas grand chose à dire sont véritablement entendus.

«Je pense que cette guerre est artificielle, et que personne ne la veut dans le Donbass»

« Je connais bien ces discours selon lesquels Maïdan aurait été porté par un mouvement d’extrême droite financé par les Etats-Unis, et que cette « révolution » n’aurait représenté qu’un épisode de la guerre que les Etats-Unis mènent à la Russie, l’Ukraine jouant tout juste le rôle de chair à canon. Mais, j’ai eu la possibilité d’observer tout cela de l’intérieur... » - Témoignage lucide et engagé d'un artiste militant, Serhiy Jadan, sur la guerre du Donbass, à lire chez Contretemps.

La loi sur le renseignement ne serait là que pour combattre le terrorisme ?

C'est l'argument martelé par le gouvernement. Pas de surveillance politique donc, c'est promis ! Pourtant des documents de Snowden montrent déjà les dérives des espions britanniques : surveillance des hacktivistes, des organisations de défense des droits de l'homme, etc.. Le gouvernement français, lui, n'a donné aucune garantie que la loi sur le renseignement ne sera pas exploitée à des fins politiques, bien au contraire. Toute comparaison avec la Stasi est absurde puisque les moyens techniques de celle-ci étaient autrement plus limités.

« Nouvelle Donne » n'a rien donné.

Des dizaines d'élus et responsables de Nouvelle Donne claquent la porte, sans surprendre personne à part quelques irréductibles candides. Quel sera le nouveau projet "alternatif" à gauche à trouver encore souhaitable de s'inscrire dans un jeu électoral vide de sens et pour partie pipé d'avance ? Combien encore d'entreprises de diversion comme celle-ci avant de se décider à jouer autrement ? 

Où est Charlie ? Ce que montrent réellement les cartes d’Emmanuel Todd

Le livre d’Emmanuel Todd Qui est Charlie ? Sociologie d’une crise religieuse a suscité de nombreuses controverses, et a soulevé de nombreuses critiques sur les a priori théoriques ou les raccourcis dans le raisonnement. Le chercheur Thierry Joliveau a repris pas à pas le travail de constitution et d’analyse des données de E. Todd sur les manifestations du 10 et 11 janvier, afin de discuter ses résultats, de critiquer l’insuffisance de ses interprétations et d’en proposer d’autres. Article à lire ici, repéré par Altercarto.

Villiers De L'Isle-Adam répond à Sarkozy à L'Isle-Adam

Ce 18 juin, Nicolas Sarkozy était en la commune de L'Isle-Adam pour la célébration annuelle du Général De Gaulle, et tenait à peu près ce langage: « L'âme de notre pays, nous ne voulons pas qu'elle disparaisse ». 

Ce qui nous donne franchement envie de répondre par Villiers de L'Isle-Adam : « Et quelle meilleure réplique à l'incessante canonnade de nos ennemis acharnés que ce refrain que mille voix répètent, chaque soir, dans les vingt cafés chantants de ParisLes peuples sont pour nous des frères, Mais les Versaillais des ennemis.. »

Mise au point sur l'imposture du Pape Francois

Puisqu'il n'y a pas un quotidien national qui n'a pas fait un papier pour se réjouir des récentes prises de positions du Pape Francois sur le climat, rappelons simplement ceci : c'est aussi le terme de « culture du déchet » qu'il avait utilisé au Parlement Européen pour attaquer le droit à l'avortement, sans que personne ne s'en émeuve. Sauf qu'entre le climat et le corps des femmes il y a cette subtile différence : le second n'est pas un « bien commun ».

Faut-il « espérer » le retour de la Droite au pouvoir ?

Est-ce que la loi sur le renseignement, la loi anti-squat, l'expulsion d'un camp de roms tous les trois jours, l'usage répété du 49-3, la poursuite d'enfants de 8 ans pour apologie d'actes de terrorisme, les expulsions « sanitaires » des migrants, auraient pu avoir lieu sans rencontrer une forte résistance dans les rues si la droite était au pouvoir ?

Gouvernement : remaniement imminent & dépression latente

Manuel Valls a juré sur France 2 que le remaniement se fera avec «autorité, fermeté mais humanité bien sûr». Ah non, pardon, ça c'était à propos des migrants. Humanité bien sûr.

Au sujet d'un changement de politique à la tête de l'Etat il n'y a rien à espérer, vu que le 49-3 prend toujours le relai quand la soumission volontaire des députés ne suffit plus. En revanche, et surtout par revanche, il n'est pas interdit de trouver souhaitable une expulsion « sanitaire » du gouvernement et de ses députés godillots. 


Occupy DGSI !

Après l'Assemblée nationale, la loi sur le renseignement a donc été validée par le Sénat à une forte majorité. « Sous Sarkozy, il y aurait eu trois millions de manifestants et Taubira devant. » fait remarquer un sénateur.

Prenons rendez-vous pour une assemblée populaire au pied du siège de la DGSI, le service de renseignement intérieur, dimanche 21 juin, jour de la fête de la musique, à Levallois-Perret, 84, rue de Villiers, de midi à 18h. 

Showcase de MODERNE le 22 juin à Paris

Si vous avez manqué la première représentation de MODERNE, seul-en-scène de Logan De Carvalho, un showcase du spectacle est prévu le lundi 22 juin 2015, à 19h00 au Théâtre Montorgueil à Paris. À ne pas manquer ! Réservations ici.

L’Assemblée nationale approuve à l'unanimité la proposition de loi « anti-squat »

Le député Marleix (UMP), a estimé que cette proposition de la maire de Calais n’avait « que des avantages », le député UDI Richard a demandé que « la notion de domicile ne soit pas seulement l’endroit où l’on est chez soi », le député Krabal, du parti radical de gauche, a jugé qu'il était « urgent de légiférer », un avis partagé par la députée Maréchal Le Pen (FN), et soutenu par le regard « bienveillant » du gouvernement.

Reste à savoir si l'unanimité s'est faîte sur le rejet des migrants, ou sur le mépris des pauvres en général.

Comptez-vous le Québec parmi les dictatures africaines ou ex-soviétiques ?

Non bien sûr, et pourtant.. En pratique les différences sont de moins en moins flagrantes. La Ligue des Droits et Libertés vient de déposer un rapport, recensant 7000 contestataires arrêté.e.s au Québec depuis quatre ans ! La police est équipée d'armes létales, et la justice dispose d'un arsenal législatif anti-manifs lui permettant à peu près tout. En France aussi, il faut commencer à en prendre conscience, la liberté de manifester commençe a être serieusement amputée. Pour les québecois.es, cela signifie qu'il faut continuer à occuper la rue.

Voir les archives

Publier

divider

Radical Cinema est un collectif
d'artistes et d'activistes, associé.e.s
pour contrer le récit.

En savoir plus Adhérer


Radical Cinema | Mentions légales